Suisekis: les Pierres paysages

Publié le 1 Janvier 2014

A découvrir absoluement des merveilles merci  Vlamarlere  link

Ce langage oublié qui est celui de nos projections intimes vers les objets les plus simples et les plus archaïques.
Le feu nous parle.
Le bercement d'une mer calme sur une grève nous parle.
La profondeur éblouissante d'une nuit pure et étoilée nous parle.
La pierre nous parle.

Elle occupe une place privilégiée dans l'histoire des hommes, depuis la légende de Prométhée qui laissa dans l'argile une odeur de l'humain qui devait en surgir jusqu'aux travaux des géologues suivant de près les mouvement de notre géode, en passant par les pierres levées des Celtes qui devinrent nos clochers de pierres, l'émeraude tombée du front de Lucifer, la pierre philosophale, les pierres levées abritant des génies au Viet-Nam, les pierres de foudre Africaines liées à la fertilité etc. Il faudrait des centaines de livres pour en parler.

En Chine est né il y a deux mille ans un art de la relation avec la pierre, rapidement adopté au Japon:  Le suiséki.

 

Ce mot proviendrait de l'accolement de Sansui-seki:

San signifie montagne, Sui signifie Eau, Seki signifie pierre. Pour les extrême-orientaux la peinture de paysage se dit en outre "eaux et montagnes"

Le suiseki à l'origine était donc remarquable par sa forme rappelant celle d'une montagne et tout l'art du " cueilleur de pierres" consistait à mettre sa découverte en valeur sur un support ( Daïza) éventuellement entouré d'eau.

Il s'agit en vérité de sculptures naturelles, extraite du sol, d'un gisement ou d'un chemin, nettoyées de leur gangue terreuse puis conservées sans aucune retouche ni découpe, afin d'exposer la face de la pierre qui " parle " le plus.

Avec le temps les amateurs se sont intéressés à des pierres figuratives, représentant des personnages ou animaux, voire objets de la vie quotidienne puis des pierres qui, polies, dévoilaient un paysage spontané fait d'incrustations de feuilles, tiges, minéraux dont l'assemblage évoquait une peinture humaine, ou une fleur.

Cette dernière catégories de pierres à dessins de surface ne sont pas des suisekis mais des Biseki (belles pierres) ou Kazari-ishi (pierres décoratives)

En voici deux des notres:

 

 

 

 




Les fameuses pierres à fleurs de chrysanthème (Kikka-seki)
 sont à classer dans ce groupe.

 

 

Rédigé par Giselle de la Sarraz art

Publié dans #voyages et randonnées

Repost 0
Commenter cet article

Viviane 29/12/2008 16:33

C'est super adorable!! mille merci et joyeuse année!

Giselle de la Sarraz art 29/12/2008 21:20


Oui j'ai pris ces pierres, je les aient mise sur mon site trop cool. Merci Gigi


Lucie Trellu 29/12/2008 11:37

Vraiment superbe cet art lithique ! Avec tout le raffinement dont les japonais sont capables...

Giselle de la Sarraz art 29/12/2008 14:21


Oui j'ai découvert cela sur le site de vlamarlere.com et j'ai aimer vous le partager. Giselle


MissParker 28/12/2008 20:14

Je ne connaissais pas ... Je trouve ces pierres magnifiques !!!Bonne soiréeBisous de MissParker

Jaffy 28/12/2008 17:28

Ce sont éffectivement de belles pierres. Bises Jaffy

Giselle de la Sarraz art 29/12/2008 14:25


Tu as vu ces merveilles


Lucie Trellu 28/12/2008 16:48

Ces pierres sont superbes en effet ! Voilà un art lithique plein de raffinement...