Le clown de mon enfance

Publié le 13 Février 2012

  Je l'entends et le vois encore, sur la piste une chaise, il monte dessus et il la fait bascullée sur un angle, il joue du violon et tombe dans le placet de la chaise et dans un cri de grande douceur " Sans blague..." j'avais 3-4 ans c'est mon clown de coeur.

Un beau rêve

Depuis plus de 40 ans, le Musée des Suisses dans le Monde évoque l’histoire des Suisses autrement, à travers le destin d’hommes et de femmes qui ont quitté leur patrie et qui ont marqué le monde de leur empreinte. À l’origine le musée s’est concentré sur l’un des aspects de l’émigration suisse : le service militaire étranger. Depuis 2002 surtout, d’autres domaines d’activités ont été explorés, d’autres histoires racontées. En organisant une exposition sur le Clown Grock en 2010, un Suisse reconnu dans le monde entier, le plus grand clown du 20e siècle et une personnalité truculente, le Musée retrace un chemin de vie, certes particulier, mais aussi exemplaire de celui que parcourent les "Suisses dans le Monde"

Grock.jpg

 

Grock éclate de rire au château de Penthes

Une exposition revisite l’histoire du célèbre clown.

Ses pairs le considèrentcomme le plus grand clown musical du XXe siècle. Comique irrésistible, directeur de cirque, musicien, Charles Adrien Wettach, alias Grock, fut une star mondiale. Au château de Penthes, le Musée des Suisses dans le monde remet en lumière le génie du rire à travers une exposition intituléeClown Grock, un beau rêve. L’occasion de découvrir l’homme – cordial, enjoué, généreux mais aussi impulsif, autoritaire et vantard – tout autant que l’artiste surdoué, mime, humoriste, musicien, compositeur, acrobate et jongleur. Sans blague…

 

Jusqu'au 23 septembre, nous pouvons faire connaissance plus amplement de Grock, ce clown prodigieux, né en 1980. Sa jeunesse passée dans le jura bernois de l'époque lui a donné la solidité nécessaire pour un épanouissement extraordinaire.

Au fil de l'exposition riche de photos, de textes et du film tourné dans un spectacle de music-hall à Berlin en 1931, nous nous rendons compte des qualités fabuleuses développées chez cet homme et qui l'ont fait entrer dans la légende.

Son corps est tout en souplesse et vole à travers la scène ou encore s'enfonce dans une chaise dont il se relève aisément.

Il joue de plusieurs instruments de musique, allant d'un mini-violon au piano, de la clarinette au bandonéon avec une maîtrise surprenante puisqu'il se déplace ou communique avec son partenaire en même temps.

Mime de surcroît, son maquillage souligne la plasticité de son visage que son regard intensifie encore.

Sa fine connaissance de la psychologie humaine permet des dialogues très fins et subtils avec son partenaire.

Développer ainsi ses capacités humaines permet de vivre jusqu'à un âge avancé – il est décédé en 1959 avec dynamisme et intelligence. a voir www.penthes.ch
link

 

 

Rédigé par Giselle de la Sarraz art

Publié dans #histoire d'hier et d'aujourd'hui

Repost 0
Commenter cet article

gisèle seyller 11/05/2010 18:06


absolument d'accord, c'était des bonnes tranches de vie et de rigolades pour nous les bambins que nous étions à l'époque
Bonne soirée Giselle


Giselle de la Sarraz art 15/05/2010 13:45



Oh Gisele, tu as rencontré ce clown Grock? Un grand artiste. bisous Giselle



Jaffy-Fleur de Lys 11/05/2010 17:06


Les cloowns laissent un bon souvenir en générale aux enfants, bonne soirée. Bisous


Giselle de la Sarraz art 15/05/2010 13:44



Bonjour toi la fidèle, oui se personnage est un géant, j'ai ri et pleuré. bisous Giselle