Pensée du jour

Publié le 8 Mai 2012

Comprends-tu
Remercier Dieu par les choses d’amour est une possibilité
je n’y renoncerai pas.
Pour toi comme pour moi,
ombre et lumière sont les deux orthographes du monde
et dans ce train express ou je t’écris, je revois l’expression de tes derniers visages
comprends-tu si je te dis
que je ressens nos séparations chaque fois comme les dernières
que jamais nous ne reviendrons en arrière
que jamais il n’y aura d’avant puisque l’autre n’est plus !
Comprends -tu que ton corps contre le mien lui donne une forme
un contour et comble ce vide qui l’entoure ?
Comprends -tu que nos membres mêlés sont un défi à la fin
un pied-de-nez, une triche,
une légèreté qu’on affiche ?
Bien sur, je souhaite que nos âmes se gardent, se veillent,
s’envoient des signes de reconnaissances,
les mêmes qui nous ont tirés l’un vers l’autre,
puisque en toi je suis un peu
et qu’en toi tu es aussi... peut-être !
Nilda Fernandez
1996

Rédigé par Giselle de la Sarraz art

Publié dans #pensée du jour

Repost 0
Commenter cet article